La maladie de Lyme : causes, symptomes et traitement

La nature regorge de plusieurs sortes d’insectes. Ainsi, ceux qui vont souvent dans la brousse sont en contact avec ces insectes, lesquels sont parfois vecteurs de certaines maladies. C’est le cas de la tique, un petit insecte à pattes noires qui transmet une maladie connue sous le nom de la Lyme. Quelles sont les causes, diagnostic et traitement de cette affection ? Cet article vous offre un élément de réponse à propos.

Causes de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une affection causée par un insecte du nom de tique. En effet, la tique vit fréquemment dans la brousse. Lorsque les chiens ou petits rongeurs viennent dans la brousse, cet insecte se pose sur eux et suce leur sang. Or, certains de ces animaux sont infectés par la maladie de Lyme.

Une fois l’insecte contaminé, il répand ce mal sur les hommes. La plupart des victimes de ce mal sont celles qui vont dans la brousse. Étant donné que la tique vit sur des feuilles mortes et les arbres, elles s’accrochent aux hommes et les piquent. La maladie de Lyme vient d’être contractée par ces derniers.

Symptômes de la maladie de Lyme

Lorsque vous êtes atteints de la maladie de Lyme, on constate une éruption cutanée comme diagnostic. En effet, la piqûre de la tique provoque une rougeur sur la peau avec une douleur qui peut devenir chronique, précisément sur la partie où l’insecte a piqué sur le corps. Ainsi, la victime sent de l’arthrite dans le corps. Néanmoins, il faut noter que les symptômes de cette affection se manifestent étape par étape.

Dans certains cas, on remarque que la maladie de Lyme se fait constater uniquement quand elle atteint un stade évolué sans aucun antécédent. Pour ceux qui ont un organisme sensible, cette maladie se fait remarquer très tôt. Ainsi, on sent une fièvre, les maux de tête chronique, la fatigue, les ganglions lymphatiques enflés et des frissons au stade primaire.

Au cas où la maladie de Lyme ne se fait pas remarquer très tôt, mais tardivement, le patient enregistre plus d’éruptions cutanées, des étourdissements. Les douleurs apparaissent dans tout le corps et se logent dans les os et articulations. On enregistre les maux de tête chroniques et l’arthrite. Les tests médicaux peuvent permettre de repérer cette infection.

Mode de traitement de la maladie de Lyme

Comme toute infection ou bactérie dans le corps, la maladie de Lyme se traite au moyen d’antibiotiques. En effet, une antibiotique a le privilège de vite atténuer et de neutraliser les effets de ce mal. Au cas où l’antibiotique utilisé ne fonctionnait pas, il faut alors demander des tests complémentaires. Les tests de groupe sanguin peuvent être effectués pour savoir si la borrelia burgdorferi est présente dans le corps du patient.

Ainsi, le médecin peut pratiquer un autre traitement plus efficace pour soigner le patient. Par ailleurs, il faut lire les articles de santé pour découvrir le traitement propre à la borrelia. Ces articles sont pour la plupart sur les sites d’entomologie. Une fois que vous les avez identifiés, il faut commencer le traitement pour empêcher cette bactérie de se propager.

Mode de prévention de la maladie de Lyme

La prévention de la maladie de Lyme n’est pas du tout compliquée. Pour cela, il faut toujours examiner votre corps lorsque vous avez été dans la brousse. À cet effet, il faut inspecter les aisselles, le pli du genou, les conduits auditifs, le cou, etc. En fait, la petite taille que possèdent les tiques leur permet de se camoufler sur la peau et dans les parties sombres du corps. Ainsi, vous auriez très tôt repéré les tiques et empêché leur piqûre.

À chaque fois que vous sentez les symptômes de la Lyme, il serait bienséant de faire un test. De même, lorsque vos chiens vont souvent dans la brousse, il faut les contrôler, car ils peuvent transporter ces tiques à la maison qui vont vous contaminer. Dans la mesure du possible, faites un test sur vos chiens par moment pour savoir s’ils ne portent pas la borrelia.